Good Market : rendez-vous samedi, près du Nuga Tree

Ambiance souriante du Good Market, ColomboAmbiance souriante du Good Market, Colombo

Rendez-vous samedi, de 10 h à 18 h – “rain or shine” – qu’il pleuve des cordes ou sous un soleil brûlant – rendez-vous près du Nuga Tree, Colombo 7.

La petite communauté concernée aura reconnu l’appel du Good Market!

Depuis 4 ans, tranquillement, une mini communauté concernée – combien ? Une centaine au départ? – s’est agrandie en une petite communauté, 80 000, si l’on se base sur le nombre d’amis Facebook. Enorme!

Au départ, le concept est simple : il s’agit de rassembler toutes les bonnes initiatives : celles qui embellissent le monde, la Planète, celles qui adoucissent la vie de la communauté, celles qui oeuvrent pour la paix, le richesse spirituelle, celles qui prennent soin de notre santé. D’où le nom, le “good” market – difficilement traduisible dans la langue française. Un slogan qui accroche : Good for the Planet, Good for the Community and Good for YOU! (Bon pour la Planète, bon pour la communauté et bon pour toi).

On a donc regroupé ces initiatives sous un espace commun et on leur offre un accès à un marché.

Artisanat local vibrant de couleurs

Artisanat local vibrant de couleurs, réalisé par des femmes veuves après le conflit, près de Polonnaruwa.

Le Good Market, ça pourrait sembler légèrement bobo… Qui veut manger bio et sain ? Qui s’intéresse à l’artisanat local, aux produits de beauté naturels, aux techniques de massage pour le bien-être ? Mais vous constaterez rapidement que l’esprit se veut avant tout populaire, car l’idée de ce marché est de provoquer des rencontres. Les Sri Lankais urbains qui reviennent à des valeurs simples et des Sri Lankais convaincus de la richesse de leurs produits et services. L’idée aussi, c’est d’être une source d’inspiration, une petite économie modèle et de grandir, pour devenir un jour un marché accessible à tous.

Près du Nuga Tree, on fait des rencontres passionnantes.

Avec "Thusare Talking Hands", des non-voyants sont formés au massage shiatsu.

Avec « Thusare Talking Hands », des non-voyants sont formés au massage shiatsu.

On aime les massages chez Thusare Talking Hands, les mains qui parlent, ce sont les mains d’une dizaine de personnes non-voyantes, formées aux techniques du massage Shiatsu. On s’y bouscule. C’est un moment reposant. 20 minutes de massage, nuque, épaules, orteils… Waouh!

Il s’agit donc d’un activisme doux, qui valorise ces initiatives discrètes contribuant, chacune à leur manière, à un monde meilleur, plus équitable et plus durable. Agréablement et subrepticement, on y aborde les thèmes clés du développement durable tels que la biodiversité, la réduction de la pauvreté, la consommation responsable. On y apprend à apprécier la culture bariolée du Sri Lanka : les mehendi (henné) de la musulmane Farhath, les spécialités culinaires tamoules de Jaffna, les cours de yoga ou de zumba en plein air et ouverts à tous…

Susantha au Brown Bean Coffee

Susantha au Brown Bean Coffee

On s’arrête facilement à Brown Bean Coffee. On aime l’histoire de Susantha, le fondateur. Il est toujours là qui s’active avec le sourire . On perçoit encore, derrière ce sourire et cette posture active, une pointe d’inquiétude, malgré tout, celle de bien faire. Il a commencé sa vie professionnelle lentement, comme d’autres, au Moyen-Orient, en tant que barista. Il est passionné de café, de recettes exactes de capuccino et café latte. Il revient après plusieurs années sur sa terre natale lankaise, avec un petit capital, suffisant pour vivre son rêve d’entrepreneur et démarrer sa propre coffee shop. Il rencontre les bonnes personnes et le Good Market, qui vont l’aider dans les démarches administratives et lui permettre de réaliser son rêve.

Légumes bio provenant d'une ferme près d'Anuradhapura

Légumes bio provenant d’une ferme près d’Anuradhapura

De l’autre côté du marché, on rencontre l’association Sevalanka, qui, sur ces terres d’Anuradhapura, a développé une ferme bio, où l’on protège des variétés de riz menacées.

Pour paraphraser Yann-Arthur Bertrand, qui s’exprime sur ces mêmes thèmes, “.. réussir sa vie professionnelle, c’est pas très difficile mais réussir sa vie d’homme, c’est beaucoup beaucoup plus compliqué…”. Il faut faire preuve de beaucoup d’humanité. Et l’humanité s’exprime ici à travers ces valeurs de partage.

Alors, rendez-vous samedi près du  Nuga Tree ? Vous repérerez facilement ce ficus géant aux racines multiples entrelacées, aux branches tombantes qui se ressourcent en terre. Et sous son ombrage immense, vous rencontrerez une population avide de changements. Pour ceux qui ne peuvent nous y rejoindre, rendez-vous ici ou .

A l’heure des grandes décisions, de la COP 21 et autres stratégies planétaires, revenons vers ces valeurs simples qui sont l’affaire de chacun.

Emmanuelle Gunaratne

Crédits Photos : merci aux photographes talentueux qui se promènent sur le Good Market et partagent leurs photos en ligne!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *